Visite à ! les Visites chez ! :


Déroulement et conditions.



Dans le jargon  agricole on appelle ça « visite technique ».  En fait le  principe est simple. Un référent formateur se déplace de fermes en fermes avec  un groupe d’agriculteurs et répond, ou tente de répondre au mieux, aux questions posées par l’accueillant, certaines lui ayant été transmises au préalable. Au cours de la visite, chacun observe,  pose aussi quelques questions en laissant la priorit à l’accueillant, rebondit en fonction de son propre lieu. C’est ce que nous vous proposons de faire avec Guillain, mais à dimension potagère et jardinière.

Un groupe  


L’âme d’en pagaille veux-tu étant « Echanger, partager, transmettre au potager », les visites à ! sont ouvertes à un groupe, parfois restreint de jardiniers en fonction de la superficie du jardin de l’accueillant. Néanmoins, le principe reste de partager avec un groupe. S’il devait y avoir une visite entièrement privée, ce que Xavier fait régulièrement, il s’agit alors d’une mission de consultation, les conditions financières sont alors différentes.

Durée


La visite dure une heure, suivie d’un échange autour d’un thé, café etc.

Déroulement 


  • Découverte « physique » du lieu (situation, orientation particularités etc.), puis observation du sol (nature, état, plantes bio indicatrices etc.)
  • Réponse aux questions préalablement posées.
  • Pistes d’amélioration.
  • La visite sera suivie d’un bref rapport écrit reprenant l’essentiel de ce qui aura été observé.

Préparation 


Afin de ne pas digresser ou « s’égarer en chemin », nous vous remercions de préparer quelques questions précises, une indication de surface et si possible une photo, l’ensemble transmis huit jours au moins avant la visite.

Pour un premier aperçu et même si un prélèvement à la tarière sur place permettra d’avoir une vision complémentaire, merci de préparer au moins deux tests par sédimentation (cf. encadré) prélevés à des points éloignés du potager.

Tarif de la Visite à ! : 70€

Test par sédimentation : Il s’agit de séparer les trois particules minérales, sables, limons, argiles en fonction de leur poids : les sables seront en bas, les limons au milieu et enfin les plus légers, les argiles, en haut. Remplissez un bocal en verre si possible étroit à moitié de terre, ajoutez de l’eau puis remuez énergiquement. Après plusieurs heures à plusieurs jours pour les sols très argileux, les particules vont se séparer jusqu’à ce que l’eau dans la partie supérieure de votre contenant redevienne à peu près claire. Il suffit ensuite d’observer la proportion de chaque type de particule, quelques débris organiques peuvent flotter à la surface, mais les trois strates d’éléments minéraux sont parfaitement visibles. Vous saurez donc si votre sol est à dominante argileuse, sableuse ou limoneuse, et surtout quel élément minéral domine.

Xavier MATHIAS 06 33 44 51 70 ︎ 1 Les Saules 37310 Chédigny